Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FRAISE ET CERISE

Blog de brèves nouvelles plutôt humoristiques fraîchement écrites par deux auteurs : Fraise et Cerise.

De l'histoire ancienne...

Publié le 23 Septembre 2014 par Cerise in nouvelles

Je me souviens de ce temps-là et de cet homme dont vous me parlez. Son retour en politique avait fait la Une des journaux. On le voyait partout. Sur les chaînes de télévision, pendant des semaines, son portrait mille fois grossi avait occupé toute la surface derrière les présentateurs des informations. A se demander si la plupart des journalistes n'étaient pas déjà soucieux de s'attirer les bonnes grâces du futur Président de la République, l'homme providentiel, le héros qui sauverait le pays.

Certes, son dernier bilan n'avait pas été si fameux. Vous êtes trop jeune pour vous en souvenir, mais beaucoup, dans mon entourage, lui reprochaient d'avoir gaspillé les deniers publics en finançant d'importantes explorations extra-galactiques. Oui, on lui avait reproché ça pendant quelques temps, et puis, comme toujours, on avait oublié, et puis, sur ce portrait multiplié, il avait l'air tellement énergique, tellement déterminé, pas comme l'autre, son successeur, que tout le monde vouait aux Gémonies pour sa mollesse, son impuissance à mater les révoltes des jeunes. Avec lui, le battant, ça ne se serait certainement pas passé comme ça, il ne les aurait pas laissé déboulonner la Tour Eiffel, lui ! Et puis, il y avait aussi la montée des extrémismes, il fallait barrer la route aux Nazistes. Lui n'était peut-être pas commode, mais au moins, il respectait les valeurs républicaines...

Bref, il allait être élu, tout le monde y croyait, content ou pas.

Bon, vous savez bien que ça n'a pas été le cas, puisque vous faites encore un peu d'Histoire à l'Interpôle, si je suis bien renseigné... Au moins les grandes dates, n'est-ce pas ? Ce que vous ne savez probablement pas, c'est la cause de cette défaite. Je dis bien LA cause, car il n'en existe qu'une, selon l'enquête qui fut menée à l'époque par l'ISS.

Ce que c'est que l'ISS ? C'est vrai qu'il a été interdit depuis et que vous n'apprenez plus grand chose, aujourd'hui... Il s'agit de l'Institut de Sondage des Subconscients. La recherche avait été commanditée par le parti politique de cet homme, totalement abasourdi par ses résultats calamiteux, je crois me souvenir qu'il avait fait trois pour cent. On a posé des électrodes sur des milliers de crânes, on a lu dans les pensées de milliers d'électeurs et voici ce qu'on a trouvé : des dents irrégulières et des poils de barbe verdâtres. Oui, parce que lorsque les cameramans zoomaient sur les journalistes qui présentaient les informations à la télévision, ils zoomaient nécessairement aussi sur la photo de cet homme. Et ce qui apparaissait de lui, invariablement, à côté de l'épaule du présentateur, c'était ça : des dents irrégulières et des poils de barbe verdis par le grossissement...

Voilà, mon jeune ami, à quoi tient le destin politique. Personne ne s'en était douté, peu avaient même vraiment remarqué ces détails. Mais les résultats de l'ISS sont formels : une sensation de dégoût associée à une dentition crénelée et à une barbe naissante d'une couleur peu ragoûtante, voilà ce qui émergeait quand on demandait aux spécimens pourquoi ils n'avaient pas voté pour cet homme.

 

 

 

Commenter cet article