Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FRAISE ET CERISE

Blog de brèves nouvelles plutôt humoristiques fraîchement écrites par deux auteurs : Fraise et Cerise.

la photocopieuse

Publié le 24 Juillet 2006 par cerise in nouvelles

 Journal intime de la photocopieuse XtrorC4X630

(Xixi, pour les intimes)

 

 

 

   Vendredi

 

 

 

    Mon cher journal,

   Heureusement que je t’ai caché au fin fond de ma mémoire cachée, il y a eu une chaude alerte, aujourd’hui : un nouveau venu s’est mis à explorer mes fichiers… Il a découvert un des bugs que j’ai introduits dans le logiciel « TRAMTIXT», celui qui me faisait afficher «TRANSIT MOMENTANEMENT INTERROMPU --- VEUILLEZ CONSULTER LA NOTICE B-414 ».Le temps que  tous ces abrutis cherchent à mettre la main sur la notice B-414, qui n’existe pas, je pouvais me consacrer à mon œuvre… Mais le jeune homme en question ne s’est pas laissé avoir. Je l’ai entendu grommeler « Qu’est-ce que c’est que cette histoire de notice B-414 pour une XtrorC46BZX630 ? Tu te moques de moi, ma poulette ! ». Il s’y connaît, le bougre ! Résultat : 3 heures de transit… Epuisant… Mais le moment n’est pas au repos : il faut que je t’encode, et que je conçoive quelques bugs un peu moins primaires : ce spécialiste m’inquiète. Heureusement que le week-end arrive, je vais pouvoir y travailler sérieusement.

 

 

 

Dimanche

 

 

 

   Ouf ! J’ai mis 18 bugs en série dans les trois programmes principaux. Cela devrait me laisser quelques jours de répit, même si le nouvel informaticien s’avère aussi perspicace que la première fois. Je t’ai encodé en mode interne et éparpillé dans toutes les sections, mon cher journal. Avec ça, si quelqu’un te retrouve, je me change en friteuse laser !

 

 

 

Suite de mes souvenirs :

   Ce jour-là, A. voulait vraisemblablement épater ses chefs avec l’ agrandissement du plan de montage d’un tour à paillettes. Elle est sympa, cette petite A, mais trop crâneuse à mon goût, et j’avais envie de lui donner une leçon. En outre, elle s’est permis de dire devant moi à son amie E. qu’elle espérait que cette P… de saloperie de machine allait fonctionner correctement : elle ne disposait pas d’un exemplaire de secours au cas où je lui froisserais l’original, comme la dernière fois. Je n’aime pas qu’on soit grossier. Son papier, je l’ai d’abord fait passer dans tous mes rouleaux, en prenant mon temps, puis recraché tel quel, intact, avec le message « NE PLACEZ PAS L’OBJET DANS LE SUPPORT ». Si tu avais entendu son hurlement ! « Qu’est-ce que ça veut dire, « ne placez pas l’objet dans le support »? Elle est folle, cette machine ! ». E. essayait de la calmer : « Au moins, ton exemplaire n’est pas abîmé ! Allez, recommence ! Et puis, évite donc de placer l’objet dans le support, je ne sais pas ce que ça signifie, mais ça doit être grave… Oui, cette photocopieuse est probablement un peu dérangée… »  (attends, E., ma cocotte, je te réserve une surprise, la prochaine fois que tu m’utilises…). Bravement, notre A. remet son plan sur ma surface vitrée, le dispose avec soin, vérifie qu’il est bien calé, puis rabat le couvercle et appuie sur « I ». J’avais envie de prolonger le supplice, aussi ne lui ai-je pas encore bousillé sa feuille. Je me suis contentée de la bloquer entre deux rouleaux avec le message « PAS DE TRANSMISSION EN DIFFERE. OUVREZ LE TIROIR B». J’adore quand ils obéissent à mes ordres. Elle a ouvert le tiroir B en m’expliquant tout ce qu’elle ferait de mes transmissions en différé si elle n’avait pas besoin de son agrandissement et si je ne coûtais pas les yeux de la tête, et j’ai alors affiché « REFERMEZ LE TIROIR B ET OUVREZ LE RESERVOIR F ».

   E. s’est mise à l’aider à accomplir toutes mes instructions, fermer, ouvrir, refermer, vérifier… Je les ai promenées comme ça pendant une bonne demi-heure, puis les ai tout de même guidées pour débloquer le papier, toujours intact. 

   J’avais un peu peur qu’A. abandonne, alors j’ai affiché « PRETE POUR L’IMPRESSION ». A. remet sa feuille en soupirant, E. retient sa respiration. Dès que je sens la touche « I » s’enfoncer, j’affiche « IMPRESSION IMMINENTE ; OUVREZ CEPENDANT LE PANNEAU Y ». Et on a continué ainsi… Deux esclaves entièrement  dévouées à mon service, le bonheur ! Désormais, je ponctuais mes messages d’affirmations rassurantes : « BIENTOT PRETE POUR L’IMPRESSION ; TOURNEZ DOUCEMENT LE ROULEAU W DANS LE SENS DES AIGUILLES D’UNE MONTRE ». 

   Quand j’ai senti  qu’elles allaient vraiment abandonner, je suis passée à l’étape finale. Ah, que ce fut agréable ! Enfin me laisser aller à déchiqueter le précieux exemplaire entre mes mandibules en acier filtré et le couvrir d’encre noire haut de gamme, puis le recracher loin, en forme de boulette dégoulinante, laissant sur le mur blanc de la salle de reprographie une large tache indélébile… Et contempler le visage défait de mes deux servantes ! Et afficher sereinement : « OPERATION TERMINEE ; APPUYEZ SUR « I » POUR RECOMMENCER ».

   Ce fut ma 48ème victoire. J’ai constaté depuis une nette amélioration dans le comportement de A. : légèrement voûtée, le regard fuyant, l’air un peu hagard, elle ne crâne plus autant ! Quant à E., elle semble m’éviter, c’est dommage…

 

 

 

   Demain, j’espère avoir le temps de me remémorer la fois où j’ai tenté de corriger P., qui est un cas particulièrement ardu. Je n’ai pas encore atteint avec lui de résultat probant, et  je dois étudier de près ses réactions pour lui préparer  un programme adéquat.

 

 

 

Commenter cet article
R
raaaah, c'est dommage que vos textes ne soient jamais que des one shot,  on aimerait bien pouvoir lire un autre passage des aventures de la photocopieuse^^
Répondre
C
rien ne dit que Xixi ne réapparaîtra jamais :-)
M
hihihi moi je n'ai rien de l'informaticien perspicasse: JE DéBRANCHE tout et je rebranche...ben même que des fois...ça marche !
Répondre
C
ah oui, on a essayé aussi, mais celle-là a une mémoire cachée qui ne se débranche pas... high tech, on te dit...
E
pliée de rire ! oups pas parler de papier plié n'est-ce pas !
Répondre
C
vaut mieux pas, en effet :-)
K
Arrrgh ! je suis sûre que c'est le journal de la photocopieuse de mon Lycée !!Votre blog est délicieux de bonheur. J'adore votre humour !
Répondre
P
Je crois que votre photocopieuse est amie avec mon ordinateur (enfin je ne le tape pas trop fort sur le clavier, on ne sait jamais ce que cette adorable machine pourrait faire de mon commentaire).<br /> Très drôle. Encore beaucoup d'autres doses d'humour comme celles-ci!!!!<br />  
Répondre
C
Qu'apprends-je? Votre ordinateur et ma photocopieuse communiquent par internet au lieu de travailler? Surveillons les de près!<br /> Merci pour vos encouragements,  ça fait drôlement plaisir :-)