Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FRAISE ET CERISE

Blog de brèves nouvelles plutôt humoristiques fraîchement écrites par deux auteurs : Fraise et Cerise.

le stylo 3

Publié le 26 Septembre 2006 par Fraise in nouvelles

    L’index de la présidente court sur les feuilles bleues méthodiquement empilées. Dans l’autre main, elle tient le BIC quatre couleurs ; elle aussi… Après un début confus « Alors qu’est-ce que je fais ? J’entoure le P. ? » ou « Bah, pour deuxième groupe, on mettra deuxième groupe, donc…Hein ? oui, oui », le rythme s’installe. J’ai noté la question de la vice-présidente fraîchement promue : « Mais vous n’avez pas eu de réunion de présidents avant ? » Je souris et croise le sourire complice de mon voisin d’en face… Son voisin et ami porte un beau tee-shirt orange avec écrit en doré : « J’ai tout donné au soleil, tout, sauf mon ombre. » A côté c’est écrit :  Guillaume Apollinaire. J’aime bien. Je joue avec le stylo prêté. L’idée s’est évidemment imposée à moi : c’est un substitut phallique. Trop mince, trop petit…mais…Je m’amuse avec, je joue avec le petit pénis filiforme de mon collègue inconnu, voisin d’Apollinaire. Je souris dans le vague…Je pense que je lis trop de David Lodge en ce moment…Une clameur : « 330 points. Ah, non ! C’est énorme !…non, non, refusé… » Le prof de philo donne deux points à une candidate libre pour lui permettre de se présenter au rattrapage « Ah, mais, c’est embêtant car on n’a pas de livret scolaire pour savoir ! C’est vraiment embêtant ! » Je ne vois pas bien ce qu’elle voudrait savoir puisque c’est une candidate libre qui est âgée de 32 ans… « Candidat 00006817.  Il manque 17 points ! Oh ! 17 points, cela fait quand même beaucoup » Elle a les mains croisées, elle hoche la tête pour se convaincre en quelque sorte. De toute façon, personne ne proteste. Je la sens très investie et fière.

 

    Une heure et demi de présence déjà, des signes d’impatience se font sentir : certains bâillent, sortent un chewing-gum. Une professeur de mathématiques, voisine de mon homme au stylo, lui souffle en minaudant : « C’est l’heure de l’hypoglycémie ! » Nos regards se croisent…longuement. A quoi pense-t-il ?

------------------

 

    « On pourrait peut-être lui donner les deux points qui lui manquent pour la mention Bien ? Vous êtes d’accord ? Bien. Alors, admis, avec rachat. » Le prof de philo penche la tête sur la droite : « Non. Elle n’est pas admise avec rachat. C’est sa mention qu’on lui rachète. » Son habitude à manier les concepts lui rend la formulation de la présidente impossible. C’est un très bel homme, d’allure jeune et sympathique, le teint mat et les dents magnifiques. Je l’imagine étudier avec aisance les théories les plus sombres d’un Kierkegaard et baigner ensuite dans l’univers des penseurs grecs, pratiquant leur otium énergisant.

 

    Encore un regard. Il me plaît. On se plaît. Je ne pense pas me tromper. J’observe ses mains ; elles sont très belles. Des doigts longs, mais pas maigres. Un peu des mains d’artistes, hâlées, avec une belle alliance couleur argent. Manifestement, les saints sacrements du mariage n’ont rien pu faire contre le prêt spontané, voire instinctif, du stylo ! « Ah, oui, oui. Vous avez raison. Mais comment va-t-on faire ? Parce que l’on a ni pile ni couleur concernant les rachats de mention. On pourrait demander dans la salle d’à côté s’ils ont racheté des mentions ? » Et aussitôt la vice-présidente au collier en strass s’exécute. Elle revient peu de temps après et de sa voix mielleuse : « Eh bien, ce n’est pas possible. A la réunion de ce matin des présidents, ils ont dit que non, à cause de l’informatique. Ce n’est techniquement pas possible. » Elle insiste : « Ils l’ont dit ce matin, à la réunion. » Regard complice et amusé. Madame Floquet se rebiffe : « Mais je n’ai rien entendu de tel, tout à l’heure. Peut-être est-ce quelqu’un qui a posé la question à la fin, en aparté. Mais je n’ai rien entendu de tel. » Il y a un certain brouhaha dans la salle : il nous paraît unanimement regrettable de ne pas pouvoir offrir deux points sur 390 ! pour obtenir la mention Bien, alors qu’on en offre bien plus à d’autres pour accéder à l’oral de rattrapage…Le pouvoir de la technique me laisse songeuse… « Candidat numéro 00001212 » dit la présidente. « Non, numéro 00001207 » corrige la vice-présidente avec une rapidité surprenante. Elles se sourient mais le cœur n’y est pas. La présidente est de plus en plus rouge. Ses erreurs réelles, bien minimes, et celles supposées par sa vice-présidente, doivent y être pour quelque chose. Le pouvoir perturbe l’une et excite l’autre…C’est amusant.

 

    Je vois à regret la pile des feuilles des candidats se réduire. Il va donc falloir partir…Voilà, le dernier candidat est passé.  Je sens la tension monter en moi. Mon cœur bat un peu plus vite. Mes collègues s’agitent et discutent. Je me lève et rassemble mes affaires en prenant soin de poser à l’écart mon cher stylo. Je lève la tête. Il est toujours là, en face. Il attend aussi. Je tends mon bras et lui rends son stylo, les yeux dans les siens, et avec un sourire faussement serein je dis « merci ». Et je pars…Il faut bien rendre ce qui ne nous appartient pas…

 

Commenter cet article
R
jolie histoire... ça m'en rappelle une à moi...
Répondre
C
tu étais aussi dans ce jury de bac? mais y avait tout overblog, alors ! lol
M
Coucou !<br /> quel dommage qu'on ne puisse plus mettre des photos sur le forum... on ne peut plus continuer notre gueguerre des monstres...
Répondre
C
tu peux mettre des liens vers des monstres ;-)<br /> ben tiens, un monstre hideu, un!<br /> http://www.geocities.com/donald_ufo/monstre.html
M
je viens de lire tt la petite histoire et je dois dire bravo très bien écrit j'ai été captivé tt le long mélange d'humour et de sensibilitée vraiment impressionant.....bonne soirée et encore bravo
Répondre
C
j'espère que Fraise pourra bientôt te répondre.<br /> merci pour ce commentaire élogieux, ça fait toujours plaisir!
C
ça sent le vécu ...
Répondre
C
Fraise est une sorte de Zola du XXIème siècle: elle se documente très précisément sur place avant d'écrire ;-)
K
Ce stylo... il aurait pu te reservir.... non?
Répondre
C
lol, je laisse Fraise répondre à cet argument quand elle pourra enfin répondre aux commentaires!